La création d’une entreprise, et plus particulièrement d’une start-up (création ex-nihilo ou par essaimage), découle généralement de deux démarches distinctes.

La première trouve son origine dans l’identification d’un besoin client, exprimé ou non, restant à satisfaire. L’entrepreneur tente alors d’apporter une solution pertinente en cherchant puis développant les technologies, ou le modèle économique, à même d’améliorer la satisfaction du client.

La seconde procède de la maîtrise de savoir-faire techniques novateurs et différenciants auxquels les entrepreneurs tentent de trouver des applications judicieuses et des débouchés commerciaux.

Dans tous les cas, les entrepreneurs sont confrontés à une succession de défis : imaginer une brique technologique, un process ou un produit offrant des fonctions innovantes à forte valeur ajoutée (rôle de la R&D), puis optimiser son coût de revient (industrialisation), spécifier son design, etc.

Autant de challenges qui caractérisent la phase dite d’amorçage et qui se traduisent par la réalisation d’investissements immatériels onéreux et généralement difficiles à financer.

A travers la plateforme Aquitaine Amorçage, Aquiti Gestion est l’un des rares acteurs aquitains à même de satisfaire une part des besoins financiers propres à ce stade de maturité.

Au-delà du « simple » apport de trésorerie, l’octroi d’un prêt d’honneur Aquitaine Amorçage constitue un levier facilitant la mobilisation d’autres aides et financements.

Les fonds ACI et Aqui-Invest interviennent également à ce stade, seuls ou en co-investissement.