6 indicateurs pour mesurer la performance de votre entreprise innovante

En tant qu’entrepreneur(e), il est essentiel de mesurer et de maîtriser vos indicateurs clés, pour connaître vos performances, anticiper vos besoins et convaincre vos potentiels investisseurs.

 

Alors, quel tableau de bord construire et avec quelles données ?

 

Selon votre activité et vos problématiques, il existe de nombreux indicateurs différents. Pour commencer, nous vous listons ci-dessous les données qui nous semblent essentiels, ainsi que le tableau de bord “kit de démarrageà télécharger et à mettre à jour régulièrement.

 

Nous avons structuré le tableau de bord autour de trois catégories :

  • Les indicateurs financiers. C’est le nerf de la guerre et en tant que dirigeant d’entreprise, vous devez parfaitement maîtriser ces chiffres pour anticiper vos besoins ;
  • L’avancement commercial, pour savoir si vous parvenez à convaincre/transformer vos prospects efficacement.
  • La satisfaction client, pour savoir si votre produit répond aux besoins de vos clients et s’ils sont satisfaits.

 

Ci-dessous, la description des indicateurs pour chaque catégorie :

 

Les indicateurs financiers

  • Chiffre d’affaires mensuel

Votre chiffre d’affaires mensuel permet de mesurer votre volume d’activités sur 1 mois. Si vous ne générez pas encore de revenus, identifiez d’autres données liées à votre activité. Pour un projet numérique, cela peut être le nombre d’utilisateurs actifs mensuels par exemple.

 

  • Dépenses mensuelles

 Il est essentiel de connaître le montant de vos dépenses mensuelles. En tant que dirigeant d’entreprise, votre objectif est de maintenir un niveau de dépenses raisonnable et en phase avec vos ressources financières. Si vous observez une augmentation significative inexplicable, demandez-vous quels sont les leviers actionnables pour diminuer vos dépenses ou augmenter vos ressources. Cette donnée est importante et est à mettre en perspective avec votre chiffre d’affaires mensuel pour savoir si vous gagnez de l’argent ou si vous en perdez, et avec votre trésorerie disponible pour anticiper un éventuel besoin financier.

 

  • Trésorerie disponible

En tant que dirigeant d’entreprise, vous devez également savoir précisément de combien vous disposez sur votre compte bancaire. N’oubliez pas qu’il est plus simple de trouver des financements publics ou privés lorsque vous n’en avez pas besoin. D’abord parce que les processus sont longs, ensuite parce que cela démontre que vous savez gérer votre entreprise et enfin parce que cela vous met dans les meilleures conditions pour négocier.

 

Nous vous encourageons à analyser ces indicateurs financiers au regard de votre plan prévisionnel. Une analyse simple des écarts vous facilitera certainement la prise de décision et vous permettra d’anticiper d’éventuelles impasses.

 

L’avancement commercial

  • Nombre de clients payants

Cette donnée est à mettre en perspective avec le nombre de clients enregistrés sur la période suivante pour évaluer la performance de vos actions commerciales.

 

  • Taux de transformation client

L’objectif est de savoir si vos techniques d’acquisition clients fonctionnent et si vos actions sont efficaces pour convertir des prospects en clients.

Pour obtenir cette donnée, il suffit de calculer le pourcentage entre le nombre de prospects contactés et le nombre de nouveaux clients signés.

 

La satisfaction client

  • Net Promoter Score

Le Net Promoter Score (NPS) vous permet de savoir si votre produit ou service répond aux attentes de vos utilisateurs en quantifiant leur niveau de satisfaction.

Cet indicateur permet de mesurer la satisfaction et le degré de fidélisation de vos clients. Il permet d’identifier vos clients promoteurs, détracteurs et passifs et ainsi d’orienter vos actions marketing vers le bon groupe de clients au bon moment.

 

Pour finir, comment utiliser ce tableau de bord « kit de démarrage », pour qui et à quelle fréquence ?

 

Le suivi de vos performances par des données chiffrées est essentiel pour valider vos hypothèses, comprendre vos réussites, analyser vos échecs et prendre les décisions et les actions pertinentes.

 

Ce tableau de bord peut s’adresser à trois profils différents :

  • Pour vous avant tout, cela doit vous permettre de prendre du recul sur votre activité quotidienne, analyser les performances historiques, prendre des décisions et anticiper.
  • Pour votre équipe également, pour être transparent sur la performance de l’entreprise.
  • Pour vos investisseurs et vos financeurs enfin, pour gagner leur confiance, valoriser vos succès et anticiper vos difficultés.

 

Nous vous encourageons à suivre ces indicateurs dès le début de votre activité, sur un rythme mensuel. Créez une action mensuelle dans votre gestionnaire de tâches ou utilisez ce script pour vous envoyer un rappel tous les mois.

 

Quelques conseils complémentaires :

  • Adaptez ce tableau à votre activité
    Au-delà de tous ces indicateurs très génériques, il nous semble indispensable que vous mettiez en place très tôt des indicateurs de performance spécifiques à votre activité. C’est à vous de les définir, de suivre leur évolution, de les comparer aux standards du secteur et de fixer des objectifs à atteindre pour piloter votre activité et motiver vos équipes. 3 ou 4 indicateurs suffisent généralement, sélectionnez les plus pertinents. Par exemple, pour une start-up numérique, surveillez le nombre de visiteurs uniques, le taux de churn, les revenus mensuels récurrents (MRR). Pour une société industrielle, intéressez-vous au taux d’occupation de la ligne, au taux de rebut, au taux de rotation des stocks ainsi qu’à la marge brute.
  • Comparez vos données dans la durée
    À l’instant t, il peut être difficile de comprendre la signification d’une donnée. Les chiffres sont intéressants de façon dynamique, en comparaison à d’autres périodes. En démarrant maintenant et en mettant à jour régulièrement et sérieusement ce tableau de bord, vous mesurez rapidement la valeur ajoutée.
  • Ayez une vision historique
    Si vous ne partez pas de zéro, nous vous invitons à inclure dans votre tableau de bord l’historique de votre activité. Si possible, remontez sur 12 mois, au minimum 6 mois, pour observer, comparer et comprendre les évolutions, pour prendre plus rapidement les décisions et les actions nécessaires au développement de votre entreprise.
  • Fixez-vous des objectifs
    Fixez-vous des objectifs clairs et chiffrés, en réfléchissant aux moyens que vous allez mettre en oeuvre pour y parvenir.

 

A vous de jouer !

PARTAGER CET ARTICLE